Banque/Augmentation du capital de la BOAD: une opération pour répondre aux besoins de développement des États membres

Banque/Augmentation du capital de la BOAD: une opération pour répondre aux besoins de développement des États membres

Les travaux d’une rencontre de haut niveau organisée par la direction de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) ont démarré ce 28 juillet 2022 à Lomé. Cette assise qui regroupe principalement les représentants des États membres de l’Union monétaire ouest africaine (UEMOA) et les membres d’une délégation de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) vise d’une part à aborder entre partenaires le sujet du bouclage rapide de l’opération d’augmentation du capital de la Banque régionale et d’autres parts discuter des prêts que bénéficieront les Etats et les actionnaires non régionaux.

Selon le représentant du président de la BOAD, M. Lossou Galé Djibom, l’objectif de cette augmentation est de répondre aux enjeux de développement des États membres notamment dans le domaine de l’éducation, de la santé , du logement, etc.  » C’est dans cette perspective que s’ inscrit le nouveau Plan stratégique DJOLIBA 2021-2025, par lequel la BOAD ambitionne d’injecter chaque année 1 milliards d’euros dans les économies de l’Union, sous forme de financements nouveaux dans le domaine des infrastructures ( transports,TIC et digitalisation), de logements, de l’énergie, de la valorisation du capital humain (éducation et santé), du développement des PME/PMI ainsi que le développement de l’agriculture et de l’agro-alimentaire » a-t-il laissé entendre.

Photo de famille

Faisant savoir outre le premier intervenant, le pourquoi de cette augmentation de capital que connaît son institution, le directeur des opérations à la BOAD, M.Alain Tchibozo a rappelé que cette dernière finance un quart de ses projets sur fonds propres. C’est pourquoi, a-t-il assuré, le déploiement de DJOLIBA requiert d’augmenter le capital d’1,5 milliards d’euros d’autant que l’ambition de la Banque est de pérenniser les prêts pour financer le développement dans les États membres.

Pour rappel, depuis un an et ce dans le cadre du Plan stratégique DJOLIBA 2021-2025, 750 millions d’euros ont été injectés en vue de l’atteinte des objectifs de la Banque dans les pays membres.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.