Promotion de l’égalité et de l’équité de genre au Togo: la représentation nationale outillée sur « la budgétisation sensible au genre »

Table d’honneur

Organisée du 20 au 23 octobre 2021 à Lomé par le Centre autonome d’études et et de renforcement des capacités pour le développement au Togo( CADERDT) en collaboration avec le ministère de l’économie et des finances et le Centre africain des études supérieures et de gestion (CESAG),la formation de sensibilisation des députés sur « la budgétisation sensible au genre » vise à développer les capacités des députés dans l’utilisation des outils d’analyse de genre dans le processus d’examen et de vote de budget de l’Etat afin de leur permettre de contribuer davantage à la promotion de l’égalité et de l’équité de genre au Togo.

En effet, alors que les données de l’EDST II 1998 et URD-DGSCN 2000 révèlent un taux d’activité féminine supérieure à celui des hommes( 63% contre 58%), force est de constater qu’elles occupent dans leur grande majorité, des positions marginales. Au regard donc de sa triple mission de législation, de contrôle et de représentation, l’assemblée nationale doit jouer un rôle déterminant dans la prise en compte dans le budget de l’Etat, des priorités des femmes afin de contribuer à réduire de manière structurelle, les inégalités de genre dans toutes les sphères de la vie.

Notons qu’au terme de cette session de formation, les députés ont été outillés sur la connaissance du profil genre du Togo; les concepts, principes et processus de la budgétisation sensible du genre; les outils d’analyse genre des budgets et les initiatives de budgétisation sensible au genre émanant du gouvernement et de la société civile.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.