Célébration de la journée africaine de la statistique au Togo : Tchiou Animaou donne le ton des activités en préparation

Table d’honneur

Le programme des activités de l’édition 2021 de la journée africaine de la statistique (JAS) a été présenté à la presse ce 16 Novembre 2021 à Lomé.

Selon le secrétaire général de l’Institut national de la statistique et des études  économiques et démographiques  (INSEED-Togo), M.Tchiou Animaou (qui représentait le directeur général de l’institution), cette journée se célèbre chaque 18 novembre et vise à sensibiliser l’opinion publique africaine sur l’importance des statistiques dans la gestion du développement des pays africains. S’appesantissant sur le choix des deux thèmes retenus par le Togo cette année, à savoir « contribution des Arts, de la culture et du patrimoine à la croissance socioéconomique  du Togo » et « Importance des TICs dans la qualité des données statistiques qui cadre avec la modernisation des systèmes statistiques nationaux », le SG de l’ INSEED a laissé entendre que la contribution des statistiques ne devrait donc pas se limiter à fournir des informations sur les dépenses du gouvernement  en matière de  culture, mais elles devraient permettre de mesurer la contribution de la culture au développement pour montrer l’apport réel du secteur culturel à l’économie. «  La volonté de développement culturel devrait aller de pair avec la mesure de la culture, de son impact sur l’emploi et sur les autres secteurs en vue de déterminer les cadres de promotion et de suivi effectif de l’efficacité des politiques culturelles »note-t-il.  Aujourd’hui, insiste-t-il, il n’est plus à démontrer l’importance des TICs dans la production des statistiques. C’est pour cette raison que le thème de cette année insiste également sur la nécessité de moderniser les systèmes statistiques  nationaux pour soutenir le développement socioculturel dans les différents pays en utilisant cette technologie. Ainsi donc, compte tenu de la situation sanitaire qui prévaut actuellement dans le monde, l’apothéose de cette journée se déroulera en deux lieux (Lomé, Kara)   avec un nombre limité de présence.

M.Tchiou Animaou , se livrant à la Presse

 Un lien sera disponible  pour la participation virtuelle. Des prix honorifiques seront attribués aux fournisseurs des données statistiques de la région de la Kara les plus déterminés et motivés afin de susciter  une adhésion massive des acteurs du système statistique aux collectes de données.

Pour rappel la journée africaine de la statistique(JAS) a été instituée en mai 1990 par les pays membres de la commission économique des nations unies pour l’Afrique (CEA).

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.