15ème anniversaire de l’ANAC-Togo : le DG Gnama Latta fait le point du chemin parcouru

15ème anniversaire de l’ANAC-Togo : le DG Gnama Latta fait le point du chemin parcouru


L’Agence nationale de l’Aviation civile du Togo (ANAC-Togo) a célébré ce 22 février 2022 à Lomé au cours d’une cérémonie sobre (à cause des mesures barrières contre la COVID-19) les 15 années de son existence.


Selon le directeur général de l’ANAC-Togo, Colonel Gnama Latta, même si on ne peut pas dire que le Togo est entièrement sorti de l’auberge en ce qui concerne les indicateurs des normes d’aérodromes imposés par l’organisation internationale de l’Aviation civile (OACI), on peut tout de même affirmer que le pays a fait du chemin sur ces questions et continue de le faire.


Evoquant son arrivée à la tête de l’Agence (qui s’appelait auparavant Direction de l’Aviation civile : DAC) en 2002, il a laissé entendre qu’il n’y avait au départ que 14 membres du personnel dont 12 administratifs et 2 techniciens. « Il fallait tout d’abord avoir une existence juridique et acquérir l’expertise pour atteindre le GAP fixé par l’OACI » a-t-il confié.

De 26%, le Togo a atteint rapidement 65% des indicateurs et est sorti premier en Afrique en moins de 5ans. De même en 2015, le pays sera le premier à être certifié en Afrique de l’Ouest (ISO version 2015).

En 2016, a-t-il rappelé le Togo obtient l’agrément de la part des autorités américaines pour desservir Newark, Houston et New York. « A ce jour, 85,77% des indicateurs des normes d’aérodromes ont été atteint. Ce résultat n’a été possible que grâce à la volonté politique des plus hautes autorités du pays » a-t-il fait savoir.

Coupure du gâteau


Prenant la parole au nom du ministre des transports routier, aérien et ferroviaire, M. Atcha Dedji Affoh, le secrétaire général dudit ministère et président du conseil d’administration de l’ANAC-Togo a convié au nom de son ministre et des administrateurs le colonel Gnama Latta à poursuivre son engagement de faire de l’Agence un pôle de compétence et d’expertise avérées en Afrique.

« Grâce au leadership de l’ANAC-Togo, le Togo a aujourd’hui de l’expertise a faire valoir en Afrique et même ailleurs dans le monde dans le domaine de l’Aviation civile ; nous ne pouvons qu’en être fier » a-t-il déclaré.


Pour rappel, c’est le Colonel Gnama Latta qui a assuré la transition de la Direction de l’Aviation civile (DAC) en ANAC-Togo premièrement en tant que directeur général de la DAC de 2002 à 2007 ; puis de 2007 à aujourd’hui comme DG de l’ANAC.
Avant lui, le premier directeur général de la DAC fut M. Salami Amoussa (1973-1977), suivi de M. Walla Konga (1977-1989) ; de M. Messan-Klo Anani (1989-1993) ; de M. AKAKPO Ayikoé (1993 – 1996)  et enfin de M. TSIDJI Kossi (1996 – 2002).

La Rédaction

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.