CEDEAO : Promouvoir l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie, une priorité pour Lomé

Faire tout pour promouvoir a sein des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) l’égalité des droits, des responsabilités et des chances pour les femmes et les homme dans le développement du secteur de l’Energie.

Table d’honneur

 C’est pour répondre à cette injonction émise en 2017 par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’institution sous régionale (qui ont compris que sans la prise en compte de la question du genre dans les politiques nationales de développement, rien de tangible ne peut en résulter) que les autorités togolaises ont procédé au lancement de l’atelier de dissémination du plan d’action national 2020 – 2024 de la politique d’intégration du Genre dans l’accès à l’énergie de la CEDEAO (PANIGAE).

L’assistance

Ouverte par le Dr. Alloula Djato, conseiller technique en énergie, qui représentait le Ministre délégué, auprès du Président de la République, chargé de l’Energie et des Mines ce 18 février 2021 à Lomé, cette rencontre visait à présenter le contenu du plan national aux différents acteurs en vue de son appropriation et sa mise en œuvre. Revenant sur l’implication des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO dans le processus actuel, monsieur Alloula Djato a reconnu que cette dernière a contribué à atteindre une contribution généralisée des considérations relatives à l’énergie et au genre à tous les niveaux de la société, à veiller à ce que tous les programmes, politiques et initiatives énergétiques soient non discriminatoire, à accroitre la participation des femmes au secteur public dans les domaines techniques liés à l’énergie et aux postes de décisions, à veiller à ce que les femmes et les hommes aient les mêmes chances d’entrer et de réussir dans les domaines liés à l’énergie dans le secteur privé.
Dieudonné TAKOUDA

Dieudonné TAKOUDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *