Togo : Protection civile : l’ANPC forme les maires à l’usage du guide pratique de gestion des risques de catastrophes et menaces

Photo de famille

Un atelier de formation des autorités locales à l’usage du guide pratique de gestion des risques de catastrophes et menaces a démarré ce 27 juillet 2021 à Lomé. Organisée par l’Agence nationale de la protection civile (ANPC) à l’intention des maires du Togo, cette rencontre de 3 jours vise à renforcer les capacités des autorités locales à la maîtrise et à l’utilisation du guide pratique de gestion des risques de catastrophes et menaces édité par l’ANCP à leur endroit.

Ouvrant les travaux au nom du ministre de la sécurité et de la protection civile, le secrétaire général de ladite institution, colonel Akobi Messan a déclaré que la gestion des situations d’urgence est une affaire de tous et se veut inclusive, comme le recommande le cadre d’action de Sendaï. Il est important de clarifier à cet effet les rôles et les responsabilités des acteurs y intervenants, pour une gestion efficace et efficiente en cas de besoin. « Au moment où notre pays est engagé irrémédiablement dans la voie de la décentralisation, le rôle des autorités locales dans la gestion des situations d’urgence mérite d’être clairement défini et illustré dans le cadre de l’élaboration des plans de développement communaux. A ce titre, je voudrais remercier le ministre chargé de la décentralisation et madame la présidente de la faitière des communes du Togo pour le travail remarquable qui se fait dans ce sens. »

Colonel Baka Yoma, DG de l’ANPC se livrant à la Presse

Auparavant, plantant le décor de la rencontre, la présidente de la faitière des communes du Togo, Mme Yawa Kouigan a rappelé que les conséquences désastreuses des catastrophes ne cessent d’affecter le quotidien des populations un peu partout dans le monde et mettent à mal tous les efforts de développement entrepris par les pouvoirs publics. Ce guide, véritable outil de travail, qui clarifie la responsabilité des autorités locales pour une gestion efficace des situations d’urgence va nous permettre de rendre plus résilient nos populations face aux risques de catastrophes. « Nous ne pouvons que remercier les plus hautes autorités du pays qui sont parvenu à ce résultat, » a-t-elle ajouté. Evoquant les différents types de catastrophes auxquels notre pays est constamment confronté, le Directeur général de l’ANPC, colonel Baka Yoma a laissé entendre que de manière spécifique, le présent outil qui est mis à la disposition des autorités locales va participer à la sensibilisation sur la gestion  centralisée des risques de catastrophes et menaces. « Le présent atelier de formation est subdivisé en deux phases, en respect aux mesures barrières de la covid-19. Une première phase de 2jours pour la préfecture d’Agoè Nyivé. Vingt participants sont attendus à chaque phase de formation » a-t-il révélé.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.