Protection civile: une réunion de haut niveau des pays africains membres de l’OIPC se tient à Lomé

Lomé abrite depuis ce 28 septembre 2021, la 5è Session de la réunion des
directeurs généraux et directeurs de protection civile des pays africains
membres de l’organisation internationale de la protection civile(OIPC).

Saluant le choix porté sur Lomé par la secrétaire générale de l’OIPC en
cette période sensible de la pandémie de la covid-19 pour abriter cette réunion
de haut niveau des pays africains membres de l’OIPC, le ministre togolais de la
sécurité et de la Protection civile, Général Yark Damehame qui en a ouvert les
travaux en présence de la secrétaire générale de l’OIPC, Mme Mariatou Yap a
laissé entendre qu’aujourd’hui le monde est menacé par des catastrophes si bien
naturels qu’entropiques. Il y a des pays qui ont été victimes d’éruption
volcaniques, ailleurs, c’est l’inondation et ailleurs encore c’est les feux de
brousse avec les conséquences dommageables que l’on connait, a-t-il déclaré.
Aussi donc, les assises de Lomé vont permettre aux directeurs généraux
d’échanger leurs expériences. « Vous savez, nos pays sont souvent
confrontés aux mêmes risques de catastrophes. Si ce n’est pas les inondations,
c’est peut-être les mouvements de terrain, ou c’est les feux de brousse; donc
les expériences s’apparentent et sont similaires; pendant les trois jours que
vont durer la rencontre donc, les pays africains qui sont ici représentés vont
essayer de travailler sous le contrôle de la secrétaire générale dont je salue
l’élection. C’est la première fois qu’une femme africaine occupe ce poste »
a-t-il confié. « Vous savez, précise-t-il, l’OIPC, il faut le dire est un
organe de l’ONU qui se charge d’organiser le monde face aux catastrophes ».

Pour rappel, le Togo abrite à Tsévié ( 35 km au Nord de la capitale) le dépôt de
logistique de l’Afrique de l’ouest de l’OIPC. Un site d’où peut se déployer
donc toute l’aide matérielle aux populations de la sous région en cas de
catastrophes naturelles.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.