Togo: les statistiques scolaires de la campagne 2020-2021 dévoilées au public

Table d’honneur

Le secrétaire général du ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, M. Ahiya Barakpété a procédé au lancement de l’atelier de restitution des statistiques scolaires(campagne 2020-2021) ce 10 janvier 2022 à Lomé. Ceci, en présence de la représentante résidante de l’UNICEF au Togo, chef de file des partenaires techniques et financiers, Dr Aissata Ba Sidibé et diverses autres personnalités du monde éducatif.

De l’avis du directeur par intérim de la planification de l’éducation et de l’évaluation, M. Tsali Kossi Kpomegni, cette rencontre vise à présenter au public le rapport d’analyse des indicateurs de l’année scolaire 2020-2021. En effet, indique-t-il, le « rapport d’analyse des indicateurs » a pour vocation de fournir au public en général et aux acteurs du secteur éducatif en particulier, des informations sur la situation de l’école togolaise de façon générale et pour chaque année scolaire, en vue de donner à chacun l’occasion d’avoir une vue quasi holistique du sous-secteur et de suivre l’évolution des indicateurs dans le temps, notamment en ce qui concerne l’accès aux services éducatifs, la scolarisation, le personnel enseignant, les infrastructures et les commodités, l’environnement pédagogique, l’efficacité interne du système et le coût de l’éducation.

M. Tsali Kossi Kpomegni, se livrant à la Presse

Souhaitant féliciter le gouvernement du Togo pour la qualité du travail dans le secteur de l’éducation qui a démarré depuis plusieurs années, Mme Aissata Ba Sidibé a laissé entendre que le département produit régulièrement des statistiques pour assurer une qualité de l’éducation à tous les niveaux. De ce fait, elle a fait savoir que l’objectif poursuivi est d’assurer la plus large diffusion des résultats de cette collecte de données et à prendre des mesures correctives pour garantir aux enfants une éducation de qualité et aider à atteindre le plan sectoriel de l’éducation et la feuille de route gouvernementale. « C’est la raison pour laquelle nous appuyons le ministère dans cette dynamique », a-t-elle ajouté.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.