Transport aérien : opérationnalisation du MUTA: la 5eme réunion des fournisseurs des services de navigation aérienne se penche sur la question à Lomé

Transport aérien : opérationnalisation du MUTA: la 5eme réunion des fournisseurs des services de navigation aérienne se penche sur la question à Lomé

Ouverte par le ministre des transports routier, aérien et ferroviaire Affoh Atcha -Dedji ce 28 mars 2022 à Lomé, la 5eme réunion des fournisseurs des services de navigation aérienne des États du continent et de leurs partenaires vise non seulement à l’analyse de l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur la fourniture des services de navigation aérienne, mais aussi à l’identification des défis communs aux ANSP de l’Afrique (entendez en Anglais Air navigation service providers in Africa) et à l’harmonisation des domaines prioritaires de coopération et l’examen du plan d’action prioritaire pour l’opérationnalisation du marché unique du transport aérien africain (MUTA).

Selon le ministre Atcha -Dedji, la pandémie a profondément bouleversé l’équilibre économique mondial avec un impact sévère sur le transport aérien international. De ce fait, il est important aujourd’hui que les États africains poursuivent des actions communes pour le mieux être de la navigation aérienne en Afrique.  » C’est dans ce cadre que se situe la rencontre de Lomé, qui s’est vu confier la délicate mission de mettre en œuvre l’opérationnalisation du MUTA », a-t-il annoncé.

Auparavant, dans son mot de bienvenue, le directeur général de l’agence nationale de l’aviation civile (ANAC-Togo), colonel Latta Gnama Dokisime a confié que depuis la pandémie, c’est la première grande réunion qui réunit en présentiel 150 délégués venus de différents pays africains  » C’est une réunion très importante qui va nous permettre de réfléchir sur l’amélioration des services dans la sûreté et la sécurité du service aérien. Le grand fournisseur actuellement est l’ASECNA qui a même initiée la navigation par satellite » a-t-il en outre fait savoir. Pour finir,il a invité les compagnies aériennes à travailler de concert afin d’offrir des billets aux tarifs bas , vœu cher du chef de l’État togolais. De son avis, lorsque ce dernier a été fait champion du MUTA par ses pairs, il n’y avait que 21 États membres.  » Aujourd’hui, on est à 35 États. En 3ans seulement, il a fait adhéré 14 États » a-t-il ajouté.

Notons que cette assise qui a pour thème  » Relance des activités des coordinations et de coopération entre les ANPS à la suite de la survenue de la pandémie de la COVID-19″ prend fin le 1er avril prochain.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.