Togo/ migration professionnelle : vers la mise en œuvre d’une stratégie nationale

Togo/ migration professionnelle : vers la mise en œuvre d’une stratégie nationale

La première réunion du comité de suivi de la mise en œuvre de la stratégie nationale de migration professionnelle a été ouverte ce 30 juin 2022 à Lomé par M. Sampo Alandja qui représentait le ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social et qui était encadré pour la circonstance du directeur général de l’emploi, M. Kondo Loking et de la représentante de l’Organisation internationale pour les migrations, Mme Déborah Ankou.

Photo de famille

Cette rencontre visait à assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre de la stratégie de migration professionnelle mise en branle par le Togo afin d’une gestion plus efficiente de cette question. Selon le directeur général de l’emploi, autant les togolais sortent du pays, autant les étrangers viennent s’installer. Comprenant que le phénomène d’immigration se développe et se doit d’être organisé, le gouvernement a pris la mesure de la chose en mettant en place une stratégie nationale de migration professionnelle dont un comité de suivi composé de 15 membres issus de tous les secteurs socioprofessionnels ( fonctionnaires de l’État, membres de la société civile, etc.) est chargé de la mise en œuvre. Comme résultats attendus de cette rencontre, il s’agit pour les participants de s’approprier les recommandations qui en seront issues en vue de l’aboutissement rapide du processus en cours, car de l’avis de M. Kondo , à ce jour, seulement 11 activités ont été réalisées sur l’ensemble des activités à mener pour la mise en œuvre de cette stratégie. »Il y a lieu que nous fassions vite, d’autant que c’est depuis 2021que le comité de suivi a été mis en place.

Vue partielle de l’assistance

Pour rappel la stratégie nationale de migration professionnelle mise en place par le Togo bénéficie de l’appui financier de l’OIM et d’autres partenaires notamment l’Union Européenne et la CEDEAO. Notons également que cette stratégie guide l’action des différentes structures concernées par la migration professionnelle.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.