Education: le concours d’épellation de mots Écho des lettres entre dans sa phase opérationnelle

Education: le concours d’épellation de mots Écho des lettres entre dans sa phase opérationnelle

Le concours d’épellation de mots dénommé « Écho des lettres » est entré dans sa phase opérationnelle ce 09 mars 2022 au lycée de Zanguera (commune d’Agoe-Nyive 5) avec la prestation très remarquée de 5 élèves de la classe de 6e.

Initié par l’association Be a blessing, ce concours vise à susciter l’apprentissage, la maîtrise des langues vivantes et à promouvoir l’excellence auprès des élèves du Togo. Selon la présidente de l’association,Mme Morou Kifayath, il s’agit d’aider les élèves à rehausser leur niveau de maitrise de la langue usitée aussi bien à l’école que dans la vie courante. Pour arriver à un meilleur résultat, assure -t-elle, il faut que les parents encouragent leurs enfants à plus de lecture. L’étape des inscriptions franchie depuis lors, les postulants qui sont au nombre de 75 et viennent des collèges d’enseignement général , des lycées et des collèges privés de la commune d’Agoe-Nyive 5 competirons chaque mercredi après midi et samedi matin à partir de ce 09 mars, ce durant 3 mois. Ces 3 mois comporteront la phase éliminatoire, demi finale et finale, précise -t-elle.

vue partielle de l’assistance

A l’issue du mot de bienvenue du représentant de madame le maire de la commune d’Agoe-Nyive 5, un jury de 3 personnes, composé de deux femmes, à savoir la directrice générale des éditions Graines de Pensées,Mme Yasmin Issaka -Coubageat, secondée de la directrice de la société de communication Empire 21, Mme Yahli Davui et présidé par le conseiller technique au ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat ,M. Dorkenou Mensah a pris place pour délibérer sur les prestations respectives des 5 compétiteurs du jour. Étant entendu que chaque candidat avait pour tâche d’épeller dix mots sans faute. Cette étape s’est déroulée en deux rounds. Ainsi, après plus d’une heure et demie d’adresses et d’émulation entre concurrents, c’est la candidate numéro 4 Passoki Pirenam Merveille, 11 ans, venue du Complexe scolaire Saint Charbel qui est sortie vainqueur de cette compétition. Tenant la dragée haute aux quatre autres élèves.

Pour rappel, la marraine de cet événement est Mme Candide Leguede, présidente du concept Innov up, un think tank d’incubation des jeunes.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.