Togo: prévention de la torture : des audiences foraines en vue de désengorger la prison civile de Lomé

Togo: prévention de la torture : des audiences foraines en vue de désengorger  la prison civile de Lomé

Des audiences correctionnelles spéciales ont été ouvertes ce 07 avril 2022 au tribunal de Lomé à l’endroit de pensionnaires de la prison de Lomé en détention provisoire.

Organisées par la commission nationale des droits de l’homme (CNDH) et l’association pour la prévention de la torture (APT), ces audiences visent à réduire le nombre de prisonniers en détention provisoire en général et particulièrement celui des femmes. Avec un taux de détention provisoire de 63 pour cent ( par rapport à la population carcérale globale), le Togo est l’un des pays les plus sévèrement touchés par la question de la détention provisoire dans le monde, apprend -t-on. Selon le directeur de la Prévention de la torture à la CNDH, M. Maliwoe Kassime, le recours excessif à la détention provisoire contribue significativement à l’augmentation de la population carcérale comme on peut l’observer dans la plupart des prisons du pays.  » Cette surpopulation a certainement un impact négatif important sur les conditions de détention, ainsi que sur l’accès aux soins de santé et autres droits fondamentaux. Une telle situation équivaut à un traitement cruel, inhumain et dégradant, d’ où l’objectif que ce projet vise, rapprocher dans les meilleurs délais le repris de justice de la salle d’audience  » a-t-il laissé entendre.

Pour rappel, en tout 42 dossiers dont des détournements de fonds, des abus de confiance et autres délits seront jugés durant ces deux jours d’audiences foraines.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.