Togo: Lomé abrite le colloque international «Culture de la paix et développement dans l’espace CEDEAO»

« Culture de la paix et de développement dans l’espace CEDEAO » ; tel est le thème  d’un colloque international organisé par l’Institut régional d’enseignement supérieur de recherche en développement culturel (IRES- RDEC ) en partenariat avec trois institutions de renom, à savoir l’Institut national des métiers  d’arts, d’archéologie et de culture (INMAAC) de l’Université d’Abomey-Calavi (Bénin) , l’Institut supérieur de management et de développement -Togo (ISMAD-Togo) et la branche togolaise du réseau ouest-africain pour l’édification de la paix (en anglais WANEP- Togo), cette assise vise à croiser les analyses des chercheurs et autres acteurs de la promotion de la culture de la paix  afin de ressortir et situer la place de la culture de la paix dans le processus de développement de l’espace CEDEAO.

Photo de la famille

Selon le ministre de la culture et du tourisme Docteur Kossi Lamadokou qui  a ouvert les travaux de cette rencontre qui se déroule en mode digital et présentiel, l’édification aux valeurs de la paix doit être sacrée dans les systèmes éducatifs formels et non formels. Pour y parvenir, estime-t-il, il est indispensable que ces systèmes intègrent et fassent la promotion des valeurs endogènes des communautés à la base. « La culture de la paix est une question mondiale et multiforme qui aborde les causes profondes des conflits à travers une longue approche qui promeut le développement, la découverte,  le respect des droits de l’homme et l’évolution des valeurs, attitudes et comportements vers la non-violence et la solidarité », a-t-il ajouté. Auparavant, évoquant le thème du colloque dans son mot de bienvenue, le directeur général de l’IRES-RDEC, professeur Kodjona Kadanga a laissé entendre qu’il est plus que jamais d’actualité eu égard au terrorisme avec ses conséquences tragiques qui freinent le développement endogène de nos Etats. Pour lui, ce rendez-vous se veut un cadre d’échange sur la problématique de la culture de la Paix, et d’autres champs liés à l’intégration régionale en lien avec le développement. Pour finir, il a rappelé la vocation de l’Institut qui est avant tout l’intégration régionale par l’enseignement et la formation. D’où le choix des thématiques développées par l’Institut. « Par ailleurs, il promeut également dans ces curricula une offre de formation diplômante en master professionnel, ce depuis 2016 en culture de la Paix et développement qui est à sa troisième promotion. La rentrée pédagogique est fixée ce 16 décembre 2021 » a-t-il fait savoir.

Notons que le président du comité d’organisation de ce colloque qui prend fin aujourd’hui est le Docteur de l’INMAAC Professeur Didier Marcel Houenoude de l’Université d’Abomey-Calavi.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.