Togo: Orabank Togo se refinance sur le marché de l’UEMOA à travers un appel public à l’épargne

A compter du 08 Décembre dernier au 21 décembre prochain, Orabank Togo lance une opération de titrisation de créances portant sur un montant total de 25 milliards de francs CFA.

M. Guy Martial Awona, directeur général Orabank Togo

L’annonce a été faite ce 10 décembre 2021à Lomé à la Presse. Ainsi, cette émission d’un Fonds Commun de Titrisation de créances dénommé FCTC ORABANK 7% 2021 – 2026 se composent de 2 500 000 d’obligations, d’une valeur nominale de 10 000 F CFA, avec une maturité de 5ans (60 mois) et un taux de rendement annuel de 7%.

Selon le directeur général d’Orabank Togo, M. Guy Martial Awona, cette opération marque la volonté d’Orabank Togo de diversifier ses sources de financement pour soutenir l’économie togolaise. « Nous nous inscrivons ainsi aux  côtés du gouvernement togolais pour relever le défi du financement du développement durable dans le cadre du Plan national de développement (PND) lancé depuis 2018 » a-t-il laissé entendre.

« Nous sommes heureux de réaliser cette nouvelle opération de titrisation avec une banque de référence au Togo, filiale d’un groupe régional » a déclaré pour sa part Serge Tidiane Diop, administrateur directeur général de Africa Link Capital Structuration.

Pour lui, cela témoigne de ce que la titrisation devient un véritable instrument de refinancement pour les acteurs bancaires de l’UEMOA, dans un contexte de mise en œuvre de la règlementation de Bâle 2 et Bâle 3. « ces montages permettent aux établissements financiers de diversifier leurs sources de financement, d’alléger leurs obligations règlementaires et leur bilan pour, in fine, prêter plus aux entreprises ; surtout qu’ils offrent une diversité du coût rendement risque à même de répondre à différents profils d’investisseurs » a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’appel public à l’épargne est ouvert à tout investisseur, personne physique ou morale, résident dans la zone UEMOA ou à l’étranger. La FCTC Orabank 7% 2021-2026 sera géré par Africa Link Capital Titrisation, société de gestion de FCTC et leader sur le marché de l’UEMOA en la matière. Le Syndicat de placement est constitué de l’ensemble des SGI de la zone et a pour chef de file le consortium constitué des SGI NSIA Finance et SGI Togo. Au terme de la période de souscription, le FCTC fera l’objet d’une demande d’admission à la  cote de la BRVM.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.