Lancement du FSRP à Lomé : vers la réduction durable de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’ouest

Lancement du FSRP à Lomé : vers la réduction durable de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’ouest

Lancé ce 15 juin 2022 à Lomé, le Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’ouest (en abrégé FSRP en Anglais) vise à accroître la préparation à l’insécurité et à améliorer la résilience des systèmes alimentaires en Afrique de l’ouest.

Selon le commissaire en charge de l’Agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la CEDEAO, Sékou Sangaré, le FSRP va se concentrer sur trois leviers essentiels du système alimentaire, à savoir les services de conseil numérique pour la prévention et la gestion des crises agricoles et alimentaires ; la durabilité et la capacité d’adaptation de la base productive du système alimentaire ; et l’intégration des marchés alimentaires régionaux et commerce. La réalisation du FSRP nécessite au moins 1 milliards 200 millions de dollars et certains de ses programmes dureront au moins 10 ans. A en croire le commissaire Sékou Sangaré, ce programme ambitieux est réalisable si les pays de la CEDEAO sont disposés à mettre la main à la pâte.

Rappelons que le FSRP est coordonné par la CEDEAO(responsable de la coordination générale du Programme), le CILSS( Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel) et le CORAF( Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricole). Il est financé par la Banque mondiale, le Royaume des Pays-Bas et le GAFSP(Programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire). Notons également que la première phase du programme comprend le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Togo. La deuxième phase comprendra le Ghana, la Sierra Leone et le Tchad. Une troisième phase est en cours de discussion avec d’autres pays et , au final, le programme vise à atteindre une couverture régionale complète, apprend-on.

La Rédaction

Innovafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.